En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

costumbrismo

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Mot espagnol désignant la littérature consacrée à la description des mœurs (costumbres), et surtout le genre particulier qui se développa dans la presse vers 1830 et qui enrichit le roman postérieur. La première forme du genre présente sur un ton enjoué des personnages ou des scènes idéalisés, rassurants, anodins (Estébanez Calderón, Mesonero Romanos). La seconde est illustrée par Mariano José de Larra ; sous le pseudonyme de « Fígaro », il donna au genre sa vraie dimension en le concevant comme un moyen de critique sociale et politique. En Amérique latine, le costumbrismo donne lieu à une littérature reflétant les réalités locales ou nationales, et plus ou moins étroitement régionaliste. C'est sans doute l'Argentin Domingo Faustino Sarmiento (1811-1888) qui a le mieux compris et fait connaître les mœurs et les coutumes de son pays et s'est montré le plus proche disciple de « Fígaro ».