En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

cantiga de amigo

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

La cantiga de amigo est l'un des quatre genres de la poésie troubadouresque galaïco-portugaise que distingue l'« Art de composer des vers [Arte de trovar] », fragment d'art poétique placé en tête du Cancioneiro de la Bibliothèque nationale de Lisbonne, l'un des trois principaux recueils avec le Cancioneiro da Ajuda et le Cancioneiro da Vaticana, qui rassemble ces formes lyriques. Elle fleurit au Portugal et en Galice, mais s'étend en dehors de ses frontières linguistiques dans le León, en Castille, en Aragon, de la fin du xiie à la moitié du xive siècle. Dans les cantigas de amigo, la parole est donnée à la dame, qui exprime tous les états émotionnels liés à son amour pour l'ami. Ce sont des compositions d'auteurs masculins mais à tonalité féminine qui participent, avec les jarchas judéo-mozarabes et les Frauenlieder allemands, à un ensemble plus vaste appelé « chansons de femme ». Elles reçoivent des noms différents selon leur thématique propre (l'aube, la mer, la danse, le pèlerinage).