En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

ariélisme

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Courant de pensée dont le nom est tiré d'un essai de l'Uruguayen José Enrique Rodó, Ariel (1900). S'inspirant de Renan et de Shakespeare, Rodó oppose Ariel, défini comme « la spiritualité de la culture », à Caliban, « symbole de sensualité et de lourdeur ». À l'utilitarisme nord-américain il oppose l'idéologie de l'Amérique latine, nourrie des cultures gréco-latine et espagnole, fondement de l'unité culturelle des pays hispanophones du Nouveau Monde, et marque ainsi, malgré ses affirmations parfois utopiques, toute une génération d'intellectuels.