En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Zénon d'Élée

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Philosophe grec (ve s. av. J.-C.).

Disciple de Parménide, il défend l'unité de l'Être contre la « pluralité » ; il démontre l'inexistence du mouvement dans des paradoxes restés célèbres, connus d'après Aristote (Physique, VI, 9, 239 b 9-240 a 18) : le stade, Achille et la tortue, la flèche et les deux « trains » (tr. J.-P. Dumont). Celui que Platon nomme le « Palamède d'Élée » (Phèdre, 261 d) est associé aux énigmes, à l'argumentation contradictoire dont ont pu s'inspirer Gorgias et Protagoras, mais il pose aussi des questions primordiales pour la philosophie.