En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Arnold Zweig

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Écrivain allemand (Glogau 1887 – Berlin 1968).

Ses débuts littéraires sont marqués par Nietzsche et Freud, le néoromantisme et la psychologie (Nouvelles de Claudia, 1912). La guerre marque un tournant : ses articles et essais des années 1920 sont pacifistes et sionistes. Le succès du roman de guerre la Controverse autour du sergent Grischa (1927) l'incite à élargir le sujet en un cycle romanesque sur l'Europe des années 1920 intitulé la Grande Guerre de l'homme blanc (1931-1954). Exilé en 1933, il se réfugie en Palestine, puis s'installe en R.D.A. (1948), où il occupe des fonctions politiques. On lui doit aussi des drames (Jeux de soldats, 1956).