En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Jerzy Zulawski

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Écrivain polonais (Lipowiec 1874 – Dębica 1915).

Originaire de Galicie, il fait des études de philosophie à Berne (une thèse sur Spinoza) et prend part au mouvement littéraire de la Jeune Pologne. Si ses premiers vers (Sur les cordes de l'âme, 1895) se placent déjà sous le signe de Nietzsche et de l'esthétique décadente, ses recueils suivants (Poésies, 1908) font une large place aux paysages des Tatras, où vit le poète. Familier de Stanislaw Przybyszewski, le chef de file de la Jeune Pologne, et collaborateur de la revue de ce mouvement, Zycie, Zulawski est surtout connu pour un drame symboliste, Éros et Psyché (1904), qui veut être une histoire de l'évolution de l'humanité, et pour une trilogie (Sur le globe argenté, 1903 ; le Vainqueur, 1910 ; la Vieille Terre, 1911), où l'évocation de la conquête de la Lune est le prétexte à une utopie pessimiste décrivant un univers grégaire qui a perdu tout idéal esthétique et métaphysique.