En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Zhang Ailing ou Chang Eileen

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Romancière chinoise d'expression chinoise et anglaise (1920 – 1995).

D'une riche famille occidentalisée, mais désunie et tourmentée, elle entre en littérature avec la Cangue d'or (1943), court roman dans lequel, à travers le triste destin d'une femme, est décrite la lutte entre tradition et modernité. Elle quitte la Chine en 1952 et transcrit son expérience du communisme oppresseur dans deux romans : le Chant des repiqueurs de riz et Amour en terre rouge. Elle se fixe aux États-Unis en 1955.