En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Berdj Zeytounitsian

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Écrivain arménien (Alexandrie 1938).

Ses romans historiques ou symboliques (Archak II, 1977 ; l'Homme le plus triste, 1973) comme ses pièces de théâtre (le Grand Silence, 1984) procèdent d'une réflexion sur le passé et d'une dénonciation de la violence.