En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Roger Zelazny

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Écrivain américain (Cleveland 1937 – Santa Fé 1995).

Déclinant les thèmes démiurgiques chers à Van Vogt – immortalité, pouvoirs psychiques – à travers une œuvre devenue emblématique de la fantasy (Toi l'immortel, 1965 ; le Maître des rêves, 1966 ; Seigneur de lumière, 1967 ; l'Île des morts, 1969), il élabore des univers où la technologie sophistiquée confine à la magie et dans lesquels des êtres humains devenus des dieux imposent aux sociétés qu'ils ont assujetties des structures religieuses copiées sur les mythologies anciennes – égyptiennes ou indiennes le plus souvent. La série des Princes d'Ambre, qui met en scène un univers paraceltique, reste son œuvre majeure (les 9 Princes d'Ambre, 1970 ; les Fusils d'Avalon, 1972 ; le Signe de la licorne, 1975 ; la Main d'Obéron, 1976 ; les Cours du chaos ; les Atouts de la vengeance, 1986 ; le Sang d'Ambre, 1988 ; le Signe du chaos, 1989 ; Chevalier des ombres, 1991 ; Prince du chaos, 1993).