En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Tawfîq Zayyad

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Poète palestinien (Nazareth 1929-1994).

Incarcéré en 1958 et plusieurs fois depuis, il milita pour la cause de son peuple au sein du parti communiste israélien Rakah, fut élu à la Knesset (1974) et devint maire de Nazareth en 1975. Sa poésie de résistance (J'étreins vos mains, 1969 ; Enterrez vos morts et levez-vous, 1969 ; Paroles de combat, 1970 ; Communistes, 1970 ; Chants de révolte et de colère, 1970 ; Amman en septembre, 1971 ; Captifs de la liberté, et autres poèmes interdits, 1973) puise largement dans le fonds culturel et linguistique populaire palestinien, auquel il a consacré plusieurs études.