En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Louis Fontaine Lambert, dit Zacharie de Lisieux

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Religieux et écrivain français (Lisieux 1582 – Évreux 1661).

Il abandonna la carrière des armes, sous l'influence de Benoît de Canfield, et devint capucin. Prédicateur renommé, il publia d'abord des livres de piété et des traités théologiques (la Philosophie chrétienne, 1633 ; De la monarchie du Verbe incarné, 1639), avant d'entreprendre la chronique satirique de son temps dans des ouvrages en latin, traduits ensuite en français : le Genius saeculi (1653), le Gygès gallus (1658) et, enfin, la Somnia sapientis (1659) annoncent à la fois Molière et La Bruyère.