En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Jakov Xoxa

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Écrivain albanais (Fier 1923 – Tirana 1979).

Ses œuvres en prose évoquent sur un ton parfois léger et humoristique les années de la Guerre (les Couronnes de Masar bey, 1947 ; Nouvelles I, 1949 ; les Grondements d'Osumi, 1957 ; Nouvelles II, 1958 ; Trois Vieillards et Minaill, 1958 ; le Vent blanc I, 1971 ; le Vent blanc II, 1971 ; la Fleur du sel, 1980 ; la Fleur du sel II, 1981) comme l'occupation ottomane (le Capitaine, 1958) ou l'édification du socialisme (la Route blanche, 1971). Dans le Fleuve mort (1965), roman très apprécié, il décrit la situation sociale d'un village albanais à la veille de la guerre et de la révolution populaire (1938-1939).