En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Kosta Levanovitch Xetagourov

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Poète ossète (Nar, Gueorguievsko, 1859 – Ossetinskoïe 1906).

Contraint d'interrompre ses études de peinture pour gagner sa vie, il entreprit dans son pays une action culturelle qui fit de lui un dirigeant de la résistance à l'autocratie et lui valut l'exil. Auteur dans le journal Seviernyï Kavkaz de nombreux articles dénonçant la situation de ses compatriotes, il s'interrogea, dans des poèmes en ossète (la Lyre ossète, 1899) et en russe (Fatima, 1889 ; Pour qui fait-il bon vivre ? ; Avant le jugement, 1893) et un essai ethnographique (Ossoba, 1894), sur la destinée de son peuple, lié désormais à la Russie.