Identifiez-vous ou Créez un compte

John Wyclif ou John Wycliffe

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Réformateur anglais (près de Richmond, Yorkshire, 1324 ? – Lutterworth 1384).

Auteur de quelque trois cents sermons, il conclut de l'existence de la grâce au caractère usurpateur de toute autorité humaine : De dominio divino (1376) prêche le retour des biens du clergé au peuple avant de se dresser contre la papauté. Wycliffe crée un ordre de religieux pauvres, les lollards. Sa traduction de la Bible (1378) ne sera achevée qu'en 1400.