En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Liliane Wouters

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Femme de lettres belge de langue française (Ixelles, Bruxelles, 1930).

Marquée d'abord par l'exubérance (la Marche forcée, 1954), sa poésie va se resserrer (le Bois sec, 1960 ; le Gel, 1966), plus incisive et douloureuse. Dramaturge ironique (Oscarine et les tournesols, 1954 ; la Porte, 1957 ; Vie et Morts de Mademoiselle Shakespeare, 1979 ; la Salle des profs, 1983), L. Wouters jette un regard lucide sur une société féroce envers les jeunes et les êtres trop épris de liberté.