En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Christian Winther

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Poète danois (Fensmark 1796 – Paris 1876).

Dans ses Poèmes (1828 et 1832), il crée une place à part pour des « gravures sur bois » ou plus exactement des tableaux de genre ou des idylles de la vie paysanne. Mais c'est en chantre de l'amour que Winther atteint le sommet de son art, d'un chaste sensualisme servi par une versification virtuose. Les 137 poèmes dédiés à « Une » (Til Een) sont réunis dans le tome III de ses Poèmes complets (1860) ; il y chante la beauté et la grâce de sa femme et aussi la vie quotidienne : par elles, il accède au divin. Son grand romancero la Fuite du cerf (1855), composé d'une série de chants, puise son sujet dans un Moyen Âge de légende.