En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Jeanette Winterson

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Écrivain anglais (Manchester 1959).

À 15 ans, après une relation lesbienne, elle quitte ses parents adoptifs. Les Oranges ne sont pas les seuls fruits (1985), son premier roman, est largement autobiographique, puisque l'héroïne adolescente s'y libère peu à peu de l'austérité familiale en découvrant son homosexualité. La thématique lesbienne revient dans la plupart des œuvres de Winterson ; au nom de la quête et de l'affirmation de soi, la romancière s'oppose à tous les puritanismes et à toutes les tyrannies. Elle aime faire se rencontrer le passé et le présent : le Canotage pour débutants (1989) réécrit le mythe du Déluge ; la Passion de Napoléon se situe durant les guerres du début du xixe siècle, tandis que le Sexe des cerises fait dialoguer le xviie siècle avec le monde moderne. Art et mensonges : pièce pour trois voix et une ribaude (1994) présente une réflexion sur l'art au féminin. Winterson aime intercaler des textes « parasites », fables ou contes de fées, entre les chapitres de ses romans.