En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Josef Winkler

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Écrivain autrichien (Kamering/Carinthie 1953).

Il a analysé son éducation répressive dans une trilogie constellée de suicides et de crucifix (la Carinthie sauvage, 1978-1982). Ses thèmes – conflit œdipien, spirale de la violence, homoérotisme – réfèrent à Wilde, à Genet, à Jahnn, à Pasolini. Le biographisme recule au profit de la critique des hiérarchies sociales (la Déportation, 1983 ; le Serf, 1987) et, dans un décor italien, de descriptions macabres de la nécrophilie catholique (Cimetière des oranges amères, 1990 ; Natura morta, 2001).