En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Angus Frank Johstone-Wilson, dit Angus Wilson

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Écrivain anglais (Bexhill on Sea 1913 – Bury Saint-Edmunds 1991).

De père écossais, de mère sud-africaine, il est poussé par un médecin à écrire, à des fins thérapeutiques. En 1949 paraît son premier recueil de nouvelles, Saturnales, bientôt suivi par un second, la Girafe et les Vieillards (1950). Ses opinions de gauche lui inspirent une certaine sympathie pour les opprimés ; il soutient le combat anti-apartheid et pour les droits des homosexuels. Dans ses romans, il se fait le critique acerbe du désarroi libéral (la Ciguë et après, 1952 ; Attitudes anglo-saxonnes, 1956 ; les Quarante Ans de Mrs. Eliot, 1958), rêvant d'un bouleversement sans doute catastrophique (Comme par magie, 1973 ; Embraser le monde, 1980). On lui doit aussi des ouvrages critiques sur Dickens et sur Kipling notamment.