En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Éric Williams

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Écrivain trinitéen (La Trinité 1911 – Port of Spain 1981).

Premier ministre de Trinidad et Tobago (1956), à la tête du People's National Movement, ce docteur en histoire, diplômé d'Oxford, figure parmi les hommes de lettres les plus importants de la Caraïbe anglophone, notamment grâce à une dizaine d'essais théoriques et historiques sur la région, Capitalisme et Esclavage (1944), qui a conduit à une révision de l'étude des rapports entre préjugé racial et oppression économique, faisant du premier un alibi de la seconde, et non plus l'une de ses causes, et montrant notamment comment le capitalisme s'est construit sur l'esclavage essentiellement.