En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Anton Wildgans

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Écrivain autrichien (Vienne 1881 – Mödling 1932).

Plus que sa poésie (l'Automne printanier, 1909 ; Midi, 1917 ; Poèmes pour Pan, 1928), c'est son théâtre qui a fait de lui un l'auteur autrichien le plus populaire de son temps, constamment joué et comblé d'honneurs (il dirigea à deux reprises le Burgtheater). Il aborde des sujets éprouvés, comme l'injustice (Amen, 1913), la misère sociale (Pauvreté, 1913), les problèmes du couple (Amour, 1916), le conflit des générations (Dies Irae, 1918), avec une technique dramatique efficace.