En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Kenneth White

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Écrivain britannique (Glasgow 1936).

Poète et romancier, il cherche un nouvel art de vivre dans le contact direct avec la nature et le retour sur soi (les Limbes incandescents, 1976) et pratique un « nomadisme intellectuel » (Lettres de Gourgounel, 1966 ; Approches du monde blanc, 1976 ; Scènes d'un monde flottant, 1976 ; Segalen. Théorie et pratique du voyage, 1979 ; la Route bleue, 1983 ; Éloge du corbeau, 1983 ; les Champs de l'aube, 1984). Accueillant l'influence de Heidegger comme celle de Valéry, celle de Michaux comme celle de Cioran, il emprunte aux pratiques rurales occidentales comme aux méditations des philosophes hindous.