En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Nathan Wallenstein Weinstein, dit Nathanael West

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Romancier américain (New York 1904 – près d'El Centro, Californie, 1940).

Ses romans, souvent cauchemardesques, contredisent l'idéologie américaine conventionnelle grâce à un usage du grotesque, apparenté au surréalisme, où s'exhibent les déchéances. Le récit rejoint ainsi la fable, celle du désespoir américain, celle des vanités américaines. La Vie rêvée de Balso Snell (1931) enregistre, à travers un argument fantasmatique la décomposition du moi ; Miss Lonelyhearts (1933) identifie le rédacteur d'un courrier du cœur à un personnage christique, endossant les souffrances d'autrui ; Un million tout rond (1934) reprend, sous une forme parodique, le mythe du succès, personnifié par Horatio Alger. L'Incendie de Los Angeles (1939) fait d'Hollywood l'image de toutes les ruines et illusions contemporaines et lie monde de l'image et monde de la violence, dans un ultime soulèvement de foule, où se lit l'impossibilité de l'accomplissement individuel dans la société américaine.