En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Zacharias Werner

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Poète dramatique allemand (Königsberg 1768 – Vienne 1823).

Il fut l'enfant terrible du mouvement romantique. Les implications patriotiques et religieuses de ses drames (la Croix sur la Baltique, 1806 ; Martin Luther, 1807 ; la Mère des Maccabées, 1820) et leur démesure spectaculaire ont enchanté le grand public du début du xixe s. Mais leur mysticisme et leurs outrances, insuffisamment rachetées par les beautés de la langue, ont rebuté la postérité. On se souvient cependant de son 24 Février (1809), écrit selon des consignes imposées par Goethe, drame noir où apparaît le motif du Malentendu de A. Camus.