En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Irvine Welsh

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Écrivain écossais (Leith, Édimbourg, 1958).

En 1993, Trainspotting lui vaut d'être immédiatement remarqué : ce premier roman, rédigé dans l'idiome des banlieues d'Édimbourg, décrit le quotidien d'un groupe de drogués. Le succès est confirmé par le scandale de l'adaptation théâtrale (1994) puis cinématographique (1997). Welsh aborde la nouvelle dans le recueil Acid House (1994), puis dans Ecstasy : trois contes d'amour chimique (1996). Il a recours à toutes sortes de jeux typographiques dans Cauchemars du marabout (1995). Une ordure (1998) a pour héros un policier d'Édimbourg, raciste, misogyne et homophobe ; la narration s'achève par le discours du ver solitaire qui l'habite. En 2002 paraît la suite de Trainspotting, intitulée Porno.