En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Diane Wakoski

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Femme de lettres américaine (Whittier, Californie, 1937).

Son abondante production poétique, Monnaies et Cercueils (1962), Poèmes George Washington (1967), Dans l'usine à sang (1968), Nuages de Magellan (1970), Estompes (1972), Séquences hivernales (1973), Lettres de banquet du magicien (1982), Avidité complète I-XIII (1984), Reine de glace (1994), répond à quelques principes esthétiques essentiels : l'organisation d'un poème est d'abord une organisation d'images, qui ne procède pas d'un arrangement formel mais de l'intuition et qui n'exclut pas une nette lisibilité. L'ouverture vers l'improvisation est souvent présente.