En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Friedrich Theodor Vischer

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Écrivain et philosophe allemand (Ludwigsburg 1807 – Gmunden 1887).

Influencé par Hegel, il développe dans son ouvrage principal, Esthétique ou la Science du beau (1848-1857), le concept d'« idéal-réalisme ». L'œuvre d'art est le reflet d'un monde sans dieux et d'une humanité qui vit sans connaître la peur. En 1848, Vischer est député libéral modéré à l'Assemblée nationale de Francfort. Ses essais et critiques sont rassemblés dans les Kritische Gänge (1846-1883). Il a également connu le succès avec une parodie de Goethe (Faust. Troisième partie, 1862) et un roman (Un autre, 1879).