En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Nicolas de Monfaucon, abbé de Villars

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Écrivain français (près de Toulouse 1635 – assassiné sur la route de Lyon 1673).

Il témoigna, dès ses études à Toulouse, de son goût pour le Talmud et Plotin. Embastillé en 1661, sans qu'on en sache le motif, il mena ensuite une carrière d'abbé mondain et de critique acerbe, attaquant notamment les écrivains de Port-Royal et les Pensées de Pascal. C'est en familier de l'abbé d'Aubignac qu'il condamna à la fois Racine et Corneille dans sa Critique de Bérénice (1671). Il mourut assassiné au cours d'un voyage vers Lyon. Il reste surtout célèbre pour son étonnant ouvrage sur les sciences occultes, le Comte de Gabalis ou Entretiens sur les sciences secrètes (1670).