En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Marc Villard

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Écrivain français (Versailles 1947).

Poète, peintre, musicien, il signe avec Yves Degliame en 1980 Légitime Démence, œuvre typique du néopolar avec magouilles politiques et terrorisme. Grâce à son lyrisme, il transfigure le genre dans ses romans (Corvette de nuit, 1981 ; Ballon mort, 1984 ; le Sentier de la guerre, 1985 ; La dame est une traînée, 1989) et ses recueils de nouvelles (Nés pour perdre, 1980 ; Sauvages dans les rues, 1983).