En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Francisco Villaespesa

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Écrivain espagnol (Laujar de Andarax, Almería, 1877 – Madrid 1936).

Il incarna l'image mythique de la bohème moderniste. Ses poèmes (La Muse malade, 1901 ; le Jardin des chimères, 1909 ; À l'ombre des cyprès, 1917 ; Terre d'enchantement et de merveille, 1921) révèlent un penchant pour l'oriental et une vision conventionnellement exaltée de l'Espagne. Ses drames, de ton emphatique, s'inspirent de l'histoire nationale (La Maya de Goya, 1917).