En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Claude Vigée

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Écrivain français (Bischwiller 1921).

Issu d'une famille juive d'Alsace (Les orties noires flambent dans le vent : un requiem alsacien, 1984), il enseigna aux États-Unis puis à Jérusalem. Ses recueils (le Soleil sous la mer, 1972 ; Délivrance du souffle, 1977) et ses essais (l'Été indien, 1957 ; Révolte et Louanges, 1962 ; Moisson de Canaan, 1967 ; la Lune d'hiver, 1970 ; l'Extase et l'Errance, 1982 ; Pâque de la parole, 1983 ; Dans le silence de l'aleph, 1992) marqués par le problème du langage, la théma– tique existentielle et religieuse de l'« exil » et du « retour », sont écrits dans une langue intensément musicale, caractérisée par la fusion d'images bibliques et de métaphores personnelles. Il écrit aussi en dialecte alsacien et en langue allemande, et a traduit Rilke, Y. Goll, T. S. Eliot. Un Panier de houblon, son journal, comporte deux volumes (1994, 1995).