En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Eugène-François Vidocq

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Aventurier et homme de police français (Arras 1775 – Paris 1857).

Cet ancien bagnard, devenu chef de la police parisienne sous Louis XVIII – il crée la brigade de sûreté en 1817 –, est passé à la postérité littéraire pour la fascination qu'il exerça sur Balzac, Sue, Dumas et Hugo, qui, tous, s'inspirèrent de lui dans leur invention de certains personnages (Vautrin ou Jean Valjean). Il a laissé ses Mémoires (1828) ainsi que les Voleurs : physiologie de leurs mœurs et de leur langage, ouvrage suivi d'un dictionnaire d'argot (1838).