En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Giorgio Vasari

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Peintre, architecte, collectionneur et écrivain d'art italien (Arezzo 1511 – Florence 1574).

Ayant séjourné à Rome, à Naples, à Florence ou encore à Venise, il participe à la création artistique des chefs-d'œuvre de son époque. Il est surtout célèbre pour ses Vies des plus excellents architectes, peintres et sculpteurs italiens, écrites de 1542 à 1550, remaniées et complétées en 1568, qui constituent le premier modèle, rhétorique et critique, de l'histoire de l'art moderne. Recueil de 158 biographies, allant de Cimabue à Vasari lui-même, précédé d'un prologue et d'un traité des trois arts qu'ils élèvent au même rang que les lettres, les Vies, divisées en trois parties, suivent la progression illustre des arts en Toscane, de la barbarie médiévale jusqu'à la plénitude atteinte à l'époque de Michel-Ange et de Raphaël. L'édition de 1568 se signale par la richesse accrue de la documentation et la complexité des problèmes critiques soulevés par des œuvres contemporaines de l'auteur. L'ouvrage de Vasari est ainsi indispensable à la définition, aussi bien littéraire qu'artistique, du concept de maniérisme. Malgré son parti pris en faveur de l'école florentine, il demeure une source fondamentale pour la connaissance de l'art et de l'humanisme de la Renaissance.