En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Bernard Vargaftig

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Poète français (Nancy 1934).

Découvert par Aragon, lié aux revues Action poétique et Europe, lauréat du prix Mallarmé, il construit au fil des recueils – Chez moi partout (1965), la Véraison (1967), Description d'une élégie (1975), Et l'un l'autre Bruna Zanchi (1981), Cette matière (1986), Ou vitesse (1991), le Monde le Monde (1994), Dans les soulèvements (1996), Craquement d'ombre (2000) – une œuvre marquée par le passé, celui de la clandestinité (il est né de mère juive) durant la Seconde Guerre mondiale, comme par le présent (la femme aimée), mais toujours tournée vers les choses. Le lyrisme est chez lui d'abord affaire de souffle : le rythme est brisé, fait de martellements, syncopes, répétitions.