En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

August Van Cauwelaert

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Écrivain belge d'expression néerlandaise (Roosdal 1885 – Anvers 1945).

Frère d'une des grandes figures du Mouvement flamand, le bourgmestre d'Anvers Frans Van Cauwelaert, la Première Guerre mondiale lui inspire les beaux vers des Chants de rêve et d'action (1918), mais c'est dans l'expression simple et fervente de son sentiment religieux qu'il trouve son originalité (Chants pour Marie, 1924 ; Chants d'humilité, 1938 ; Vers sur la vie et la traversée, 1940). Dans son œuvre de prosateur (Harry, 1934 ; Récits en toge, 1935 ; Et le juge raconte encore, 1944), le roman paysan la Lumière derrière la colline (1920-1929) annonce le courant vitaliste qu'incarneront Walschap et Zielens.