En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Simon Tyssot de Patot

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Écrivain d'expression française (Londres 1655 – 1738).

Protestant, il passa la majeure partie de sa vie en Hollande comme professeur de mathématiques à l'École de Deventer. Il critiqua audacieusement les dogmes chrétiens dans les romans utopiques qu'il composa. Les héros des Voyages et aventures de Jacques Massé (vers 1714) et de la Vie, les aventures et le voyage de Groenland (1720) quittent l'Europe pour des terres lointaines où ils découvrent des sociétés pratiquant l'égalitarisme et professant la religion naturelle. Ces romans accumulent les épisodes et les récits enchâssés, les dissertations et les hors-d'œuvre, mais tous ces éléments convergent pour dénoncer les impostures cléricales et prêcher, avec plus ou moins de prudence, le doute cartésien et un sensualisme évoluant vers le matérialisme. Accusé d'athéisme et d'immoralisme par les autorités réformées, Tyssot perdit sa place. Il publia également des poésies et un recueil de lettres (1727).