En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Amos Tutuola

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Écrivain nigérian (Abeokuta 1920 – 1998).

Il est l'auteur d'un récit singulier et baroque, dans lequel il raconte un voyage imaginaire dans une contrée peuplée de démons et de fantômes qui doit beaucoup à la mythologie yoruba, l'Ivrogne dans la brousse (1952), traduit la même année par Raymond Queneau. On lui doit encore des romans (Ma vie dans la brousse des fantômes, 1954 ; Simbi et le satyre de la jungle noire, 1955 ; la Vaillante Chasseresse africaine, 1958 ; la Femme plume, 1962 ; Comment Ajaiyi reçut la pauvreté en héritage, 1967 ; la Sorcière de la ville lointaine, 1981) inspirés des contes et légendes yoruba, inscrits dans un monde technique et violent, et écrits dans une langue peine d'énergie et de verve. Longtemps regardé avec suspicion par ses confrères nigérians, il est aujourd'hui considéré comme le fondateur de la littérature nigériane.