En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Friedebert Tuglas

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Écrivain estonien (Ahja 1886 – Tallinn 1971).

Animateur des groupes Jeune-Estonie, Siuru et Tarapita, contraint à l'exil pour sa participation à la révolution de 1905, il débuta par des récits mêlant réalisme et romantisme (la Terre de l'âme, 1906), cultiva l'impressionnisme psychologique (Felix Ormusson, 1915), et donna le meilleur de son talent dans des nouvelles fantastiques à la composition rigoureuse, dont les atmosphères oppressantes se nourrissent de mythes et d'obsessions archétypales (Destin, 1917 ; le Voyage des âmes, 1920). Il publia ensuite des récits de voyage et des textes critiques, avant de revenir au réalisme avec un roman sur son enfance (le Petit Illimar, 1937). La guerre lui inspira une longue nouvelle d'anticipation, réflexion sur la décadence de la civilisation (Ultime Adieu, 1941).