En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Kurt Tucholsky

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Écrivain allemand (Berlin 1890 – Hindås, Suède, 1935).

Après des études de droit, il est engagé en 1913 à la revue Die Schaubühne. Le journalisme devient sa principale activité : il publie billets, critiques de théâtre, satires politiques, sketches, poèmes, aphorismes, récits de voyages (Un livre des Pyrénées, 1927), chansons pour le Kabarett. Inquiet de l'évolution de l'Allemagne, il reporte ses espoirs sur la France (il est correspondant à Paris de 1924 à 1929). Il se considère lui-même comme « un Allemand qui a cessé de l'être ». Après la parution de En 5 CV (1928), il s'établit en Suède, puis édite des recueils journalistiques (le Sourire de la Joconde, 1929, et Apprendre à rire sans pleurer, 1932) et un roman (Château Gripsholm, 1931) plein d'humour, mais aussi de prémonitions sinistres. Après l'avènement des nazis, Tucholsky ne peut plus écrire ; ses livres sont brûlés, il pert la nationalité allemande. Celui qui avait « toutes les chances de devenir le Heine du xxe siècle » se suicide en 1935.