En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Tsisperq'Ants'Elebi

(Ceux des Cornes d'Azur)

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Cercle néo-symboliste géorgien fondé en 1915-1916.

Se démarquant du symbolisme français auquel il doit beaucoup et de l'avant-garde russe, il rassemble, entre autres, aux confins du futurisme, dans ses principales revues Tsisperi Q'ants'ebi (les Cornes d'Azur) et Barik'adi (Barricade) , les poètes P'aolo Iachvili, T'itsian T'abidze, Sergo K'ldiachvili, Valerian Gaprindachvili, Giorgi Leonidze, K'olau Nadiradze (Kutaisi 1895 – Tbilisi 1990) et Chalva Apxaidze (Dzuq'nuri, rég. de T'q'ibuli, 1894 – Tbilisi 1968) et représente un véritable creuset d'innovations formelles (influencé par Baudelaire, Verlaine, Rimbaud et Laforgue, il introduit le sonnet et rénove l'assonance et l'allitération).