En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Yannis Hadziandréas, dit Stratís Tsirkas

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Écrivain grec (Alexandrie 1911 – Athènes 1980).

Après des nouvelles inspirées par l'Égypte (Nouredin Boba, 1957), il écrit son grand roman, la trilogie de Cités à la dérive (1960-1965), où il use d'une technique narrative très élaborée (structure complexe du récit, monologue intérieur) pour décrire les événements de la guerre au Moyen-Orient et le destin de ses héros engagés dans les luttes de la gauche, en une synthèse puissante et ambitieuse.