En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Nicolas Trokart

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Auteur dramatique belge de langue wallonne (Vottem-les-Liège 1880 – id. 1949).

Venu tard à la littérature dialectale après avoir été longtemps acteur et régisseur de théâtre, il débute en 1930 avec l'Ornière, prélude à une longue et riche série de comédies dramatiques qui comptent parmi les œuvres marquantes de la scène wallonne : les Loups (1931), la Terre (1933), l'Ombre du bonheur (1938), Deux printemps (1938). Son répertoire, d'une quarantaine de pièces, est des plus variés, allant de la satire en vers (Pour le divorce de Bertine, 1932) à l'opérette musicale, formule hybride qui, au moment de la Seconde Guerre mondiale, marqua l'achèvement de la carrière de Trokart et la fin de l'âge d'or du théâtre wallon.