En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Robert de Traz

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Écrivain suisse de langue française (Paris 1884 – Nice 1951).

L'école d'endurance du service militaire lui inspire l'Homme dans le rang (1913). Fondateur, en 1920, de la Revue de Genève, qu'il dirigera pendant dix ans, il met en scène dans ses romans des personnages de la société genevoise aux prises avec le conformisme bourgeois (la Puritaine et l'Amour, 1917 ; Fiançailles, 1922 ; Complices, 1924 ; l'Écorché, 1927 ; À la poursuite du vent, 1932 ; la Blessure secrète, 1944). Ses essais (l'Esprit de Genève, 1929 ; Témoin, 1952) abordent avec intelligence et sensibilité les problèmes sociaux et culturels.