En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Olivier Degée, dit Jean Tousseul

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Écrivain belge de langue française (Landenne-sur-Meuse 1890 – Seilles 1944).

Cet autodidacte finit par se consacrer à la seule littérature. Ses récits, évoquant la vie du pays mosan, baignent dans une grisaille qui en estompe la dure réalité sociale. Deux vastes compositions cycliques dominent l'ensemble : Jean Clarambaux (cinq volumes, de 1927 à 936), et François Stienon (trois volumes, de 1938 à 1939). La première est avant tout vouée à justifier le progressif renoncement à la lutte sociale au profit d'un repli du héros sur soi et sur le territoire de la petite enfance. Saga révélatrice des espoirs, des frustrations et des désillusions d'une génération, d'une guerre à l'autre.