En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Bedros Tourian

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Poète arménien (Istanbul 1851 – id. 1872).

Premier poète vraiment romantique, il composa 40 poèmes et plusieurs lettres d'un lyrisme exacerbé hanté par la mort. Son théâtre s'inspire de l'histoire nationale, qu'il exalte ou critique sans pouvoir imposer une forme dramatique (Terres noires, 1868 ; la Chute de la dynastie des Arsacides, 1870 ; la Prise d'Ani, capitale de l'Arménie, 1871).