En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Gabdulla Mukhamedgarifovitch Toukaïev, dit Toukaï

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Poète tatar (Kuchlaütch 1886 – Kazan 1913).

Fils d'un mollah, il fut typographe, journaliste, se lia à l'intelligentsia démocratique de Kazan (G. Kamal, G. Koulakhmetov) ainsi qu'au milieu ouvrier. Civique et satirique, sa poésie pourfend la réaction (De la liberté, 1905 ; la Douma d'État, 1906 ; Aux parasites, 1906), la bourgeoisie nationaliste (le Bazar au foin, 1908), l'exploitation des travailleurs (l'Usine, la Datcha, Kazan, 1910-1913), la condition des femmes (Aux filles tatares, 1906) et l'obscurantisme religieux. Auteur de poèmes pour enfants, de vers lyriques, d'articles théoriques (Notre poésie, 1907 ; la Littérature populaire, 1910), il est, par sa poésie de combat, le père de la littérature tatare moderne.