En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Jean Tortel

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Poète français (Saint-Saturnin-lès-Avignon 1904 – Avignon 1993).

Il collabore aux Cahiers du Sud de 1938 à 1966. L'espace de son œuvre poétique est celui de la quotidienneté vécue, dont l'image pourrait être celle d'un jardin livré, dans ses limites mêmes, au désir et à l'incontrôlable (les Villes ouvertes, 1965 ; Relations, 1968 ; Limites du regard, 1971 ; Instants qualifiés,1973 ; Des corps attaqués, 1979). Arbitraires espaces paraît en 1986. Précarité du jour (1990), son chef-d'œuvre, interroge la venue de l'âge et de l'irrémédiable.