Identifiez-vous ou Créez un compte

Diego de Torres Villarroel

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Écrivain espagnol (Salamanque 1693 – id. 1770).

Il oscille, tout au long de son œuvre romanesque, entre la fiction et la rigueur scientifique, et, à l'instar de Quevedo, Feijoo, Isla et autres réformateurs, tente d'analyser la décadence de la nation. Auteur de pièces, il composa aussi des poésies, généralement satiriques, des sonnets et des poèmes en prose, où son ressentiment et sa déception vis-à-vis de la société madrilène tournent, à la manière des Songes de Quevedo, à la violente satire sociale.