En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Roland Topor

Roland Topor
Roland Topor

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Peintre et écrivain français (Paris 1938 – id. 1997).

Fondateur du groupe Panique (1962), avec Arrabal et Jodorowski, il joue de l'humour noir dans une œuvre où les éléments littéraires et graphiques s'interpénètrent. À travers une vision dérisoire de l'humain et de l'organisation sociale, il bouscule les représentations pour s'y frayer des espaces de liberté créative, qui cherchent plus à libérer l'imaginaire qu'à dénoncer la réalité. Influencé par l'allégorie kafkaïenne, il compose à travers ses récits et ses pièces de théâtre un univers où les personnages sont soit menacés par la métamorphose en animaux ou en objets (le Locataire chimérique, 1964), soit possédés par les autres (Portrait en pied de Suzanne, 1978). Humoriste polyvalent, il fut tour à tour dessinateur, illustrateur de ses textes ou de ceux des autres (Jacques Sternberg notamment), romancier et novelliste (Jachère-party, 1996), dramaturge (Vinci avait raison, 1978), comédien, scénariste et créateur de l'émission de télévision Téléchat dans les années 1980.