En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Giuseppe Tomasi di Lampedusa

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Écrivain italien (Palerme 1896 – Rome 1957).

Aristocrate sicilien, antifasciste, il accomplit toute sa vie plusieurs voyages en Angleterre, en France et en Lettonie. Son unique roman le Guépard (1958), composé en 1955-1956 et publié au lendemain de sa mort par G. Bassani, puis mis en scène par L. Visconti (1963), a obtenu un énorme succès populaire, tout en divisant la critique par son mélange de réalisme et d'esthétisme. Renouvelant le genre du roman historique, Lampedusa narre à la fois la fin d'une grande famille sicilienne et celle d'une classe sociale à l'époque du Risorgimento. On lui doit aussi un recueil de nouvelles (le Professeur et la Sirène, 1961) et des essais consacrés à Stendhal et à la littérature française de la Renaissance.